Si cet email n’apparaît pas correctement : Version en ligne
 
mardi 22 septembre 2015

Volkswagen

Les autres trichent aussi

Volkswagen a fraudé aux Etats-Unis sur les contrôles anti-pollution, en utilisant un logiciel masquant la performance réelle de ses véhicules. Le fait n’est pas nouveau pour France nature environnement. Depuis trois ans, nous travaillons avec l’ONG Transport &Environment pour dénoncer les multiples tours que les constructeurs automobiles ont dans leur sac pour contourner la réglementation environnementale.

La fraude est généralisée

L’étude menée conjointement par Transport &environment, fédération européenne dont FNE est membre, et l’International council for clean transportation est connue depuis 2014. Elle résulte d’un travail qui a duré trois ans. Elle fait apparaître que les émissions réelles des véhicules peuvent être entre 8 et 22 fois plus élevées que les chiffres donnés par les constructeurs, à l’issue de tests en laboratoire.

Cette étude dit également que les contrôles, tels qu’ils sont réalisés actuellement, permettent aux constructeurs de manipuler les données informatiques et techniques. Ils peuvent truquer les données d’inertie, fournir des véhicules allégés et bien réglés, très différents de ceux qui vont circuler. En plus de cela, les tests se déroulent sur des ponts roulants, bien loin des conditions réelles de circulation.

Mettre un coup de pied dans la fourmilière

Le système de contrôle des émissions de polluants des voitures neuves doit être entièrement revu. Si les prochaines normes EURO prendront bientôt en compte les conditions réelles de circulation, il est à craindre que les constructeurs automobiles, dont le lobby est très puissant à Bruxelles, obtiennent des dérogations. Il faut créer une entité réellement indépendante qui contrôle sur la base de tests en conditions réelles de circulation.

Denez L’Hostis, président de France nature environnement, réagit : « Nous n’avons de cesse de le dire: les constructeurs trichent aussi en Europe et cela leur permet de capter des financements publics pour leurs véhicules prétendument propres. Avec Transport &Environment, nous avons montré l’écart entre les déclarations des constructeurs et les mesures en conditions réelles de circulation. La confiance envers les constructeurs automobiles est irrémédiablement écornée par cette affaire. L’industrie automobile doit immédiatement cesser de porter atteinte à la santé publique par ses comportements irresponsables. ».

 

Télécharger le rapport

Contacts presse :
 

Benoit Hartmann, porte parole, 06 87 70 41 07

Michel Dubromel, pilote du réseau Transports et Mobilités Durables, 06 82 52 11 81

Adrien Brunetti, chargé de mission du réseau Santé environnement, 01 44 08 77 84

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l´environnement. C´est la porte-parole d´un mouvement de 3000 associations, regroupées au sein de 80 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. France Nature Environnement, partout où la nature a besoin de nous. www.fne.asso.fr
Attention cet e-mail est envoyé automatiquement. Pour toute question sur nos services, veuillez ne pas répondre à ce mail mais utiliser le lien contactez-nous de notre site. Pour limiter l'envoi de communiqué à certaines thématiques, veuillez suivre ce lien choix communiqué. Pour vous désinscrire : suivez ce lien désinscription liste. Pour accéder à vos données personnelles : cliquez sur ce lien mes données personnelles
Les informations personnelles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de FNE. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez vous adresser à Contact FNE ou écrivez-nous à : France Nature Environnement, 81-83 boulevard Port-Royal, 75013 PARIS
Avant d'imprimer cet e-mail, réfléchissons à l'impact sur l'environnement.